Hier matin sur Europe 1, le président de France Télévisions a voulu nous embrouiller et il a pour cela utilisé tout d'abord la technique de comparaison des chiffres à différentes échelles :

"
France Télévisions c'est un budget de 2 milliards 700 millions d'euros.
Un tiers de ce budget provient de la ressource publicitaire, c'est-à-dire à peu près 800 millions d'euros.
La redevance c'est 116 euros.
116 euros c'est une des plus faibles d'Europe.
La BBC par exemple tourne autour de 191 euros me semble-t-il.
116 euros, sur les 116 euros France Télévisions ne touche que 81 euros.
81 euros vous le divisez par 365 jours et vous arrivez à 0,22 centimes d'euro par jour et par citoyen : c'est exactement le prix d'un texto.
"

Il y a beaucoup de choses à dire sur ce passage :

- pourquoi comparer le budget annuel de FT avec le prix à payer par jour pour les citoyens ?

cette technique qui consiste à comparer des chiffres sur des échelles différentes (entre un an et un jour il y a toute une gymnastique à faire dans son cerveau pour rétablir la bonne comparaison) doit tout de suite mettre la puce à l'oreille : il y a forcément une envie d'embrouiller son interlocuteur.

- sur quoi se base-t-il pour dire que "c'est une des plus faibles d'Europe" ?

si j'en crois les données trouvées ici ou encore , la France se situe dans la moyenne (bien qu'il soit justement difficile d'en faire une, surtout qu'il faut s'entendre sur le mot Europe : Union européenne ou Europe géographique ?)


- pourquoi systématiquement comparer la redevance française à celle du Royaume-Uni ?

c'est marrant mais on ne la compare jamais avec par exemple celle de l'Espagne ou des Pays-Bas : ah ben non, ça ne serait pas marrant puisqu'ils ne payent pas de redevance télé ;-)

D'où justement la difficulté d'établir une moyenne puisque suivant que l'on soit partisan ou non de la redevance télé, on a tendance à occulter ou à prendre en compte ses pays pour le calcul de la moyenne.

- pourquoi "par citoyen" ?

chaque citoyen ne paye pas la redevance : seuls certains foyers doivent payer cette taxe.

Mais surtout Patrick de Carolis a commis une erreur non rectifiée par le journaliste qui l'entretient et qui pourtant adore nous abreuver de chiffres avec les audiences de Médiamétrie et qui aurait facilement pu s'apercevoir qu'un texto à 0,22 centimes ce n'est pas normal :

0,22 centimes d'euro : c'est sûr, ce n'est vraiment pas cher.

C'est promis, puisque le président de France Télévisions l'a dit, désormais, pour la redevance télé je ne paierai que 0,22 centimes d'euro par jour.

Il ne faudra pas s'étonner au bout d'un an si le compte n'y est pas.
Et pour cause !
Ce n'est pas 0,22 centimes mais 22 centimes par jour !

Et voilà comment en deux temps trois mouvements on se retrouve avec une redevance télé divisée par 100 ;-)

Le passage de cet entretien est à écouter ici.