Un problème de pluriel pour ces élections communales :

Image_0606_1849_CVBS_

Si l'accent a bien été mis sur l'armée brésilienne, il a en revanche été oublié pour ce porte-parole brésilien :

Image_0606_1944_CVBS_

S'ils pouvaient aussi penser à récupérer l'accent et à utiliser la bonne typographie pour l'abréviation du XXe siècle :

Image_0607_0830_CVBS_

Étonnant de voir encore l'utilisation de cette graphie pour la Lituanie :

Image_0607_0841_CVBS_

Les habitants de Saint-Pierre-et-Miquelon seront ravis d'apprendre qu'ils font partie des Antilles ou de la Guyane :

Image_0607_0934_CVBS_

L'accent a été récupéré mais j'aperçois une étrange formulation : si on peut gagner des victoires, que signifie perdre des défaites ?

Image_0607_1100_CVBS_

Une horrible abréviation pour ce IVe arr. de Paris :

Image_0607_1136_CVBS_

Pour finir ce billet, un parisianisme :

Image_0607_1140_CVBS__1_

Contrairement à ce qu'on pourrait croire en lisant le bandeau ci-dessus, il n'y a pas qu'en Île-de-France que des bureaux de vote fermeront à 20h.